Los Ranchos
Les maisons vides de Gustavo

Ce projet, composé pièce après pièce, de la Provence à Hawaï, en passant par Buenos Aires ou l'Arizona, donne aux visiteurs les clés d'une ville fantôme, faites de cabanes et d'abris « vidés par le temps », précaires et abandonnées.

C'est beau, mystérieux et fascinant. Egalement sa magnifique photo Paz,  en très grand format, suspendue dans l'abbatiale, donne à l'abbaye un air solennel et magique.

 

LOS RANCHOS
Video document

Photographies à Ciel Ouvert
Abbaye De L’Epau
Institut deS Beaux Arts
Le Mans, France

2015


PAZ, Photographic installation, Abbaye De L’Epau, Institut des Beaux-Arts
Le Mans, France, 2015

L’INSENSE
Publication


"Latin America”
Photographie
Contemporaine
Maison de L’Amerique Latine
Paris

2015

 

L’Insensé, Amérique Latine

4 DÉCEMBRE 2015 - Libération 

"Pour 2015, c’est donc l’Amérique Latine qui a les honneurs de la publication dont la couverture en noir et blanc, très chic dans sa simplicité, nous offre un portrait, un regard de jeune fille photographiée par l’uruguayen Gustavo Ten Hoever. Elle donne le ton de la découverte tant il est vrai que l’on n’a que rarement, presque jamais, l’occasion de voir des travaux venant de ce pays.
L’Amérique du sud questionne toujours son identité, entre ses populations originelles, ses métissages, sa diversité. Et elle le fait sans nostalgie, avec une dominante colorée qui permet de valoriser des noirs et blancs minoritaires mais purs pour un ancrage fort dans le présent.
A ranger dans sa bibliothèque avec les rares numéros de revues que l’on conserve précieusement."

Christian Caujolle, Libération

POVERTY PARADISE
Reportage- Interview

Flux Laboratory, Geneva, Zurich

2013

Poverty Paradise

POVERTY PARADISE met en scène « L’abri » à travers un ensemble de photographies réalisées lors de ses différents voyages. Illustrant des lieux d'habitations insolites et des paysages inattendus, abstraits ou naturels, elles emmènent celui qui les contemple sur des chemins inempreintés. Tout en réussissant à capturer les éléments frappants des splendeurs de la nature, il parvient à créer un microcosme de beauté et de phénomènes. Ten Hoever offre aux spectateurs des vues mystérieuses et des territoires familiers, à travers des portes ouvertes et fermées, des fenêtres réelles ou imaginaires. POVERTY PARADISE élargit l’expérience visuelle. Elle invite à un voyage photographique en terre inconnue et suggère une liberté insoupçonnée.

Capturant la beauté naturelle et la poésie des lieux et des personnes, la photographie de Ten Hoever se distingue par son interaction sans artifice entre la nature et l'espace, les êtres et les objets. Une quête spirituelle allant à la quintessence des endroits et des visages.



POVERTY PARADIS
Exhibition

Flux Laboratory, Geneva, Zurich

2013

 

EL ROMANTICO
Exhibition

ARC Fine Art, NY

2012

El Romantico

" EL ROMANTICO " has been produced with Natacha Weiss of New York and is the artist's second solo exhibition with the gallery.

El Romantico includes approximately 10 chromogenic and silver gelatin prints, ranging from up close details of hyper-realized views of nature to expansive abstracted views of both the natural and man-made worlds. While succeeding in capturing striking elements of nature's splendors, he manages to create a microcosm of beauty and phenomena.

Ten Hoever offers viewers mysterious vistas and familiar territories through both open and closed doors and windows, imagined or real. Ten Hoever's El Romantico presents images that refocus one's view--expanding one's visual experience with the world.

THE MADRASELVA
Exhibition

ARC Fine Art, NY

2011

The Madraselva

ARC Fine Art is pleased to announce a New York City location for the exhibition of photographs by Gustavo Ten Hoever,

" THE MADRASELVA ", which recently closed in its Fairfield, Connecticut gallery. This exhibition has been produced with Natacha Weiss of New York and is the artist's first solo exhibition with the gallery. La Madreselva includes nearly 30 chromogenic and silver gelatin prints, ranging from intimately scaled still lifes of nature and fruit to impressive views of the natural beauty of such diverse places as Hawaii, Uruguay, Brazil and France. While succeeding in capturing a majestic side of nature's splendor, Ten Hoever simultaneously records the beauty found in the daily rhythms of simple life amongst people around the world. The Madreselva is a plant, and literally translated it means "mother forest," but it is also a famous Tango lyric and famous Argentine film produced in the 1930s. For Ten Hoever, the title of this exhibition, La Madreselva, refers to all of those things and more ~ it is meant to convey all that is beautiful in life from the simple to the grand.